Jean-Louis Vincendeau

Portrait

Portrait par Ollivier Moreels

Né en 1949 à Gétigné dans la campagne nantaise, enfance au centre du bourg, face à l’église et nombreuses promenades en bords de Sèvre. A connu la Garenne Lemot, parc néo-classique  du temps de la dernière propriétaire du lieu.

Etudes supérieures « Esthétique et Sciences de l’Art » en Sorbonne jusqu’à la thèse de doctorat sur « la poétique des friches » avec comme point de départ les Forges de Trignac, grande friche industrielle près de Saint-Nazaire.

Parallèlement dessine et peint depuis l’enfance, première exposition collective à 15 ans à l’Université populaire de Saint-Nazaire.

Il enseigne à l’université Paris XIII et anime un séminaire à l’Ecole Normale Supérieure, rue d’Ulm : « friches et soutènements »

A eu l’occasion depuis de rencontrer et de fréquenter des figures de l’art contemporain comme Nils-Udo, Raymond Hains et Giuseppe Penone.

Son œuvre est très personnelle et ne se rattache à aucun courant récent, des critiques d’art ont pu qualifier ses œuvres de «nouvelle peinture métaphysique » (Philippe Piguet et Jean-Michel Phéline).

Il faut rajouter les interventions dans le paysage, les installations et la vidéo numérique qu’il décline en « poèmes filmés ».

Il demeure toujours un lien avec les premières expériences de l’enfance tressées de références accumulées au cours d’une vie riche en lectures, en découvertes et en rencontres.

Parcours : enseignant universitaire et par ailleurs artiste,  devenu au fur et à mesure spécialiste des jardins, responsable pendant dix ans du séminaire « jardins et paysage » à l’ENS rue d’Ulm, actuellement responsable du séminaire « Friches de la pensée et jardins philosophiques » au Département Histoire et Sciences de l’Art toujours à l’ENS rue d’Ulm.

Co fondateur du laboratoire Cabinet des Ecarts Singuliers à l’ESADHAR du Havre, recherche en paysage urbain en partenariat avec le laboratoire CREDO de Maurice Godelier CNRS

Ancien expert en jardin auprès de la Commission Nationale des Monuments Historiques au Ministère de la Culture.

blanc sacré

Courts métrages :
Si tu sors de la chambre ,1997 :
Doigts de lait, dent de lion, 2001
Devant l’apparue, 2002
Chevalier de l’Oiseau-Grand, 2003
Rituel pour deux âmes égarées, 2004
Au cabaret des cabossés, 2005
La fille de Faust, 2006 :
La rivière des enfants nus, 2007

Films :
Princess Bambino, 2012
Guillemette et le Picatrix, 2016
Vendredi Venus Blanche, 2017
Douce des Roseaux, avec Ollivier Moreels, 2018-…

Biographie artistique résumée :

  • 1985 Biennale de Belfort, exposition collective
  • de 1985 à 1993 : Galerie Polaris, Paris, plusieurs expositions personnelles
  • de 1994 à 2005 : expositions collectives dans des lieux plus ou moins en marge des galeries et lieux institutionnels
  • 2006 – Ladder to Heaven (Le Génie des jardins organisé par Le Génie de la Bastille), interventions artistiques dans l’espace public, Paris
  • 2008 – Le vaisseau dans l’arbre, jardins Vauban à Lille, installation présentée à l’occasion de « Arts et Jardins »
  • 2009 – Au retour des coupoles, Exposition personnelle Galerie « Le chercheur d’Art » à Rennes
  • 2009 – Rouge instinct des cabines, Exposition personnelle Librairie galerie « La Voix au Chapitre » à Saint-Nazaire
  • 2011 – Jardins se créent, Exposition personnelle « La Loge de la concierge » Paris
  • 2012 –  Quatre jardins plus un, Exposition collective « La Loge de la Concierge » Paris
  • 2013 La cabane de Jean Graindorge, Exposition collective Boëseghem Nord
  • 2013 Doctor Eximus et son kangourou violet, Exposition Personnelle « Le Fauteuil » Nantes

Bibliographie résumée :

Ouvrages collectifs :

  • « Le jardinet de Geoffrey Le Louche » (Sémiologie du potager médiéval) éditions CIRCE, Paris 1984
  • « Etrave et toundra pour Apostu »In : « Témoignages sur Apostu » (Textes de Cioran, Ionesco…), Paris 1987
  • « Les 24 canelures d’une pensée myotique » In : « Hains et la pansémiotique » AFP Editeur , Paris (Repris dans le catalogue « Raymond Hains » Centre Pompidou 2001)
  • « Le livre des maisons » De et autour de : Jean Desmier «éditions Eoliennes, Paris 1997
  • « Vues d’atelier » Avec Giuseppe Penone, éditions ENSBA, Paris 2001
  • « Parchemins » Sur le jardin Shakespeare, avec Giuseppe Penone, éditions ENSBA, Paris 2004
  • « Volumes installations », Ouvrage collectif et travaux d’étudiants, ESADHaR, éditions Le Havre 2008
  • « L’ascension continue », Autour de René Daumal, Ouvrage collectif sous la direction de Xavier Dandoy de Casabianca, Editions « Voyelles », Charleville Mézière 2010
  • « Jardins suspendus », Ouvrage collectif et travaux d’étudiants, ESADHaR éditions Le Havre 2010
  • « Sous le signe d’Hélène Cadiou » Ouvrage collectif, Editions du Traict 2010
  • « La cabane rouge » Avec Paule Marie Duquesnoy, éditions Parchemins collection Sabbatine, Lagrolière 2012
  • « Hommage aux marges », Ouvrage collectif, Editions « le bruit des autres et « barde la lézarde » 2014

Ouvrages personnels :

  • « Strates strates », (à partir des peintures de Didier Rochut), Maud et Renou, Paris 1984
  • « Images promenées au secret du jardin » (à propos de Marie Rosignol) Centre d’Action Culturel, Niort, 1984
  • « La coruscation des écorces » (à propos de Christian Rigault), Centre Sidney Bechet, Garches, 1990
  • « Petit traité du jardin en ville » (Sur les pratiques urbaines des jardins), Desclée de Brouwer éd. Paris, 1993
  • « Plis et replis » (à propos de Joël Besse), Galerie Claude Dorval, Paris 2001
  • « Trop de vert » (Pastillages poétiques), Visuel : Laurent Rousseau, Barde la Lézarde éd. Paris, 2005
  • « Zn, Ln » (à propos de Bernard Verquère), Trois extraits de « l’eau, le zinc et les pensées sauvages » avec une postface de Patrick Deschamps « Nuit Myrtide » éd. Lille, 2006
  • « Si le regard souscrit » (à propos de Jacqueline Fauchère-Fruchère) Catalogue 12 photos couleurs, Paris 2008
  • « Giuseppe Penone, La salle des épines » (à propos et inspiré de Giuseppe Penone), Les éditions Eoliennes », Paris 2007
  • « Du pur silence, Falaise », Barde la Lézarde éditions, Collection Fol’Ivraie, Paris 2010
%d bloggers like this: